Thérapie complémentaire et thérapie parallèle

Selon des spécialistes de la clinique Mayo, les traitements parallèles ne peuvent guérir le cancer, mais il existe 11 traitements qui peuvent atténuer la nausée, la douleur et le stress, dont l’acupuncture, l’aromathérapie et l’hypnose.

Les traitements en vente libre, y compris certains traitements complémentaires et à base de plantes médicinales, peuvent aider à soulager les symptômes de la ménopause. Cependant, les fournisseurs de soins de santé et les consommatrices doivent garder à l’esprit que, malgré l’utilité éventuelle de bon nombre de ces traitements, la recherche scientifique dans le domaine de la médecine parallèle demeure limitée pour le moment. Il est important de noter qu’il n’existe aucunes données à long terme sur l’innocuité des remèdes à base de plantes médicinales. Les consommatrices doivent savoir que les produits naturels comportent des effets secondaires et qu’ils peuvent causer des réactions indésirables au même titre que les traitements pharmaceutiques. Ils peuvent aussi entraîner de graves interactions médicamenteuses. Avant d’essayer ces traitements, consultez votre fournisseur de soins de santé.

Parmi les traitements à base de plantes médicinales, on trouve des produits de santé naturels tels que des plantes, des vitamines, des minéraux et des substances homéopathiques. La cimicaire et les aliments contenant des phytœstrogènes   exercent certains effets positifs sur les symptômes ménopausiques, y compris sur les bouffées de chaleur. Les produits de santé naturels sont classés comme étant des médicaments.

Visitez le site Web du Memorial Sloan-Kettering Cancer Center (en anglais seulement) pour vous renseigner davantage sur les plantes, la botanique et d’autres produits.

Approches complémentaires

Le recours à des approches complémentaires pour la prise en charge des symptômes ménopausiques peut également s’avérer efficace. L’utilisation d’un ventilateur, le port de plusieurs couches de vêtements et la consommation de boissons froides peuvent tous procurer un soulagement temporaire des sueurs nocturnes et des bouffées vasomotrices. La méditation, l’exercice, l’abandon du tabagisme et la perte de poids peuvent également s’avérer utiles pour la prise en charge des symptômes.

Le numéro de janvier 2009 du Drug and Therapeutics Bulletin (É.-U.) (disponible en anglais seulement) souligne l’absence de données probantes de bonne qualité relativement à l’efficacité des médicaments à base de plantes médicinales visant le soulagement des symptômes vasomoteurs ménopausiques, ou à la façon dont ils peuvent interagir avec les médicaments sur ordonnance.

Apprenez-en davantage sur une gamme de traitements disponible (en anglais seulement).

Haut de la page

SOGC